• 0
    Votre panier est vide

Trois peintures abstraites célèbres

Trois peintures abstraites célèbres

05/12/2019

Le désir de représenter la réalité d'une manière différente et originale, loin des règles conventionnelles, est à la base de la naissance de l’art abstrait; les fondateurs des différents courants de l'abstractionnisme, pour s'affirmer et transmettre leur vision, ont dû faire face aux critiques des traditionalistes. Aujourd'hui, grâce à des artistes tels que Mondrian, Pollock, Delaunay, Paul Klee et Malevič, les artistes du monde entier peuvent s'exprimer librement et de mille façons différentes.

Voici trois tableaux qui ont marqué l'histoire de l'art abstrait:

Jaune, rouge, bleu par Wassily Kandinsky

Kandinsky est définitivement l'un des pionniers de l'art abstrait du XXe siècle. Le tableau a été peint en 1925, lorsque le peintre était déjà bien connu. Pendant une quarantaine d'années, il avait voyagé à travers le monde et avait enfin trouvé son style définitif, une langue qu'il sentait être la sienne.

Aujourd'hui conservé au Centre Georges Pompidou à Paris, le tableau est une huile sur toile imposante (127 x 200 cm.) dans laquelle plusieurs figures géométriques contrastent avec les serpentins et les courbes, tandis que les couleurs remplissent la surface du tableau.

Ballon rouge par Paul Klee

Toujours soucieux de représenter avant tout la réalité invisible et non la réalité visible, Paul Klee s'est imposé surtout lorsqu'il a trouvé son propre style, très personnel et loin des influences des représentants du Jugendstill et des expressionnistes.

L'artiste s'est également inspiré de son grand ami Kandinsky, ainsi que de sa proximité avec le cubisme, aspects que l'on retrouve dans le tableau "Ballon rouge". Gardé au Musée Guggenheim de New York, le tableau est réalisé à l'huile et est une toile montée sur carton, caractéristiques qui dénotent la volonté du peintre de ne s'associer à aucun courant artistique.

Dans le tableau, on peut voir plusieurs figures géométriques qui rappellent l'abstractionnisme géométrique et une certaine influence cubiste, tandis que le choix des couleurs semble indiquer qu'il y a aussi une certaine âme chaude dans le tableau, une nuance qu'il avait appréciée et appris à dominer pendant son séjour en Tunisie.

Composition II avec rouge, jaune et bleu par Piet Mondrian

Quand on parle d'art abstrait, il est impossible de ne pas mentionner Piet Mondrian, co-fondateur du Néoplasticisme. Sa recherche continue de la perfection, de l'équilibre universel et ses choix picturaux influencés par l'abstractionnisme géométrique et d'autres courants artistiques de l'époque sont maintenant imités dans tous les domaines.

Pour le peintre hollandais, l’année 1930 signifiait atteindre un but, trouver l'équilibre qu'il recherchait, une propreté qui reflétait une compréhension profonde de la réalité et pas seulement basée sur les sens.

La toile en question est essentielle, les couleurs utilisées sont trois et toutes primaires, tandis que les formes sont simples, souvent laissées nues, vous pouvez voir un certain équilibre créé par l'utilisation de jaune, rouge et bleu pour remplir les rectangles et les carrés séparés par des lignes noires épaisses et précises.

C'est grâce à son approche théosophique que le peintre flamand parvient à trouver ce qui est pour lui l'équilibre universel, une sorte de perfection que l'on peut très bien percevoir en regardant le tableau.

Article par: Aurora Caraman