• 0
    Votre panier est vide

Paul Cézanne, le peintre au caractère introverti

Paul Cézanne, le peintre au caractère introverti

29/05/2020

L'un des impressionnistes les plus célèbres et l'un des précurseurs du Cubisme était Paul Cézanne, un artiste très talentueux connu pour son caractère introverti. Alors que les autres collègues impressionnistes étaient très curieux, sociables et fréquentaient les milieux parisiens de l'époque qui se caractérisaient par une grande effervescence et des excès, Paul vivait presque toujours dans sa ville natale d'Aix-en-Provence. 

D'origine aisée, Cézanne était connu tant pour son talent que pour son caractère introverti, grincheux et énigmatique. Contrairement aux autres impressionnistes, il préférait passer beaucoup de temps seul, souvent plongé dans ses études artistiques, ce qui lui a ouvert les portes de l'un des mouvements les plus importants du XXe siècle: le Cubisme.

Il pensait que la couleur était un moyen unique et spécifique pour chaque peintre

Contrairement à ses autres collègues impressionnistes, Paul Cézanne n'a pas créé ses peintures en se concentrant sur la perspective, le clair-obscur ou d'autres techniques de dessin classiques, mais il croyait que tout ce qui était peint devait se fondre dans la couleur. Il avait une curiosité particulière pour l'analyse des formes géométriques de tout ce qui l'entourait et son désir était de représenter l'espace et les formes d'une manière rationnelle. En fait, sa technique de peinture était unique et à travers ses œuvres, nous pouvons voir la relation particulière qu'il avait avec les couleurs. Dans ses toiles, l'artiste ne mélangeait pas les couleurs, mais peignait en superposition, de sorte qu'avant d'étaler une autre nuance, il attendait que la couleur du dessous était sèche.

Le cylindre, la sphère et le cône

Selon Paul Cézanne, toute forme de réalité ne pouvait être ramenée qu'à trois formes géométriques: la sphère, le cylindre et le cône. Dans chacune des œuvres de Cézanne, on retrouve ces trois éléments et, obsédé par les "volumes", le peintre a représenté les objets sous différents angles. 

Cependant, bien que Paul Cézanne ait été l'un des plus grands représentants de l'Impressionnisme et un précurseur du Cubisme, il n'a jamais été reconnu de son vivant, bien qu'il ait exposé ses œuvres à plusieurs reprises. Ce n'est qu'en 1904, deux ans après sa mort, qu'une salle entière a été réservée aux œuvres de l'artiste au Salon d'Automne.

Le paysage-autoportrait de Paul Cézanne

Toujours engagé à améliorer sa technique de peinture, Cézanne, à travers ses œuvres, a anticipé l'époque et parmi ses peintures les plus curieuses et surprenantes il y a "La montagne Sainte-Victorie vue des Lauves", un tableau qui ressemble en apparence à un "simple" paysage, mais qui est en réalité une œuvre beaucoup plus complexe. En regardant de près l’image, vous pouvez voir qu'il s'agit d'une œuvre très élaborée, dans laquelle l'artiste, en plus de peindre le paysage que l'on peut voir au premier coup d'œil, s'est également représenté lui-même. 

Cette peinture est le fruit de son travail de plusieurs années, le résultat de ses recherches. Parmi les branches des arbres du tableau et dans les montagnes, on peut voir les traits du visage du peintre: la barbe, les narines, les yeux, etc. En substance, dans cette image, l'artiste humanise la nature et le sujet devient un objet.

Article par: Aurora Caraman