• 0
    Votre panier est vide

Léonard de Vinci était-il vraiment un hérétique?

Léonard de Vinci était-il vraiment un hérétique?

18/01/2019

Les best-sellers de Dan Brown ont donné lieu à de nombreuses suppositions régulièrement démenties par la science, mais après "Le Code Da Vinci" les tendances ésotériques se sont déchaînées et cette fois-ci il est soulevé comme jamais auparavant un sujet déjà discuté dans le passé, à savoir les doutes de ceux qui prétendent que Leonardo était un hérétique et que cela peut être démontré par son œuvre "Il Cenacolo", un chef-d'œuvre également connu comme "La Cène", fait par Leonardo da Vinci entre 1494 et 1498.

Le génie toscan, 500 ans après sa mort, est "accusé" une fois de plus d'être un hérétique et cette thèse est basée sur certains aspects qui, selon certains, ne sont pas de simples coïncidences. La similitude entre Marie Madeleine et Jean est l'une des choses discutées et selon les tenants de la thèse que Léonard de Vinci comme hérétique signifie que l'artiste croyait en l'union présumée entre Marie Madeleine et Jésus, une hypothèse déjà démentie par la science, car elle est basée sur une information peu fiable et inventée.

L'aspect efféminé de Giovanni est également mis en jeu pour soutenir cette thèse, mais une fois de plus, les spécialistes du domaine ont affirmé qu'il s'agit d'un style très courant dans les peintures médiévales et même de la Renaissance, surtout lorsque le sujet est "La dernière Cène".

Même le couteau, qui selon certains était tenu par une main imaginaire, était une preuve présumée de l'hérésie de Léonard, mais après la dernière restauration de l'œuvre, qui a duré plus de 20 ans et s'est terminée en 1999, il s'est avéré que le couteau en question appartenait effectivement à Pierre et que c'est une scène très précise, inspirée de l'Evangile.

Enfin, le dernier épisode ciblé concerne l'absence du calice et de l'Eucharistie. Encore une fois, ceux qui prétendent que Léonard de Vinci était un hérétique et qu'en réalité la confusion générale représentée était due au fait que Jésus a annoncé que Madeleine serait son successeur ont été refusés, parce que non seulement l'œuvre fait référence à un épisode qui se produit avant la consécration du pain et du vin, ou la partie dans laquelle Jésus annonce qu'on va le livrer.

Essentiellement, toutes les thèses qui affirment que Léonard de Vinci était un hérétique ont été démantelées une fois de plus, laissant à ce stade très peu de place à ces hypothèses et démantelant également la version soutenue dans le livre de Dan Brown, le célèbre écrivain américain.

Quant à la célèbre œuvre incriminée et utilisée comme preuve pour soutenir que Léonard de Vinci était un hérétique, elle se trouve au réfectoire du couvent de Santa Maria delle Grazie, à Milan.

Ce n'est là qu'une des nombreuses hypothèses concernant la vie de Léonard de Vinci, tandis que d'autres thèses continuent à faire l'objet de nombreuses discussions, comme le fait qu'il n'était peut-être pas 100% italien mais né d'une relation extraconjugale entre sa mère, esclave d'origine orientale convertie au catholicisme et notaire très respectable qui a également servi les Médicis, ou la légende qui dit que les Napoléoniens menèrent la Mona Lisa en France. Dans la pratique, il existe de nombreuses légendes et inventions sur lui et sur ses œuvres, des thèses de toutes sortes qui, dans la plupart des cas, sont rejetées.

Article par: Aurora Caraman