• 0
    Votre panier est vide

La synesthésie de Kandinsky

La synesthésie de Kandinsky

02/11/2020

La synesthésie est la rare capacité d'un individu à percevoir les stimuli sensoriels comme des impulsions capables de stimuler un sens différent du sens initial. Par exemple, on parle de synesthésie quand on peut percevoir l'odeur des mots, le son des couleurs, les couleurs des sons, le goût des formes, etc. 

Selon les scientifiques, une seule personne en 2000 peut posséder cette capacité et parmi les artistes ayant cette caractéristique, il y avait Kandinsky, un peintre russe capable de "voir la musique". 

Pionnier de l'Abstractionnisme, Kandinsky, outre qu'il était un amoureux de la peinture, était aussi un amoureux de la musique. De nombreuses théories tournent autour de sa synesthésie: pour certains, il s'agissait d'une véritable altération sensorielle, pour d'autres, il n'était qu'une personne ayant un talent esthétique inné, etc. 

Si Kandinsky était vraiment capable de voir les couleurs des sons, vous ne le saurez jamais, mais une chose est sûre: il avait la capacité de représenter l'harmonie et les émotions sur la toile d'une manière incroyable et dans certains cas même rapidement. On dit que son œuvre intitulée "Composition VII", une toile de 3 mètres de long et 2 mètres de haut, a été réalisée en trois jours seulement.

Une autre œuvre inestimable de Kandinsky a également été réalisée grâce à sa capacité à voir les couleurs dans la musique. Il s'agit de l'Impression III (Concert) réalisée en 1911. Ce chef-d'œuvre a été créé après la participation de l'artiste à un concert du compositeur Arnold Schönberg. À cette occasion, le peintre russe a été tellement enchanté par l'énergie et l'harmonie des sons qu'il a décidé de transmettre ses impressions sur la toile. Ainsi est née la phase d'avant-garde du peintre, son style a changé, il a atteint la maturité: les formes ont commencé à ignorer la réalité, les objets n'avaient pas les formes originales mais ils prenaient un aspect abstrait.

Des formes conceptuelles et des couleurs vives sont les principaux éléments de cette œuvre derrière laquelle on peut voir un grand piano et le public présent au concert. Comme vous pouvez le voir, même le titre du tableau nous ramène à la musique et ce ne sera qu'un des nombreux tableaux qui auront désormais des titres qui nous rappellent le monde de la musique, un aspect qui nous montre la grande dépendance de l'artiste à l'égard de la musique. 

C'est précisément la partie intitulée "Trois morceaux de piano, Opéra 11" qui a le plus frappé l'artiste lors du concert à Munich, une œuvre agitée et nerveuse dans laquelle les notes semblent se battre entre elles, formant des dissonances.

À la même époque naît la fondation Der Blaue Reiter (Le Cavalier bleu), un groupe composé de nombreux artistes dont Kandinsky, Paul Klee, August Macke, Franz Marc et d'autres artistes de l'époque. 

Innovant, sensible et d'un grand goût esthétique, Kandinsky a créé de nombreux tableaux inspirés par la musique. Malheureusement, certaines de ses œuvres ont été visées par le régime nazi qui considérait l'art moderne comme un "art méchant" et a tout essayé pour détruire ces œuvres. Les persécutions ont duré des années pendant cette période et, lors d'un incendie, de nombreuses œuvres de Kandinsky et de nombreux autres artistes, tels que Dali, Klee, Picasso, ont été détruites.

Article par: Aurora Caraman.