• 0
    Votre panier est vide

La femme la plus peinte après la Madone? Suzy Solidor

La femme la plus peinte après la Madone? Suzy Solidor

12/02/2019

Presque tout le monde sait plus ou moins que la Madone est la femme la plus peinte de tous les temps, mais peu savent qu'en deuxième position se trouve Suzy Solidor, figure éclectique, chanteuse et artiste de cabaret française qui, entre les deux guerres mondiales, a animé les scènes parisiennes et conquis la scène artistique européenne.

Plus de 225 artistes ont fait à Suzy Solidor des centaines de portraits et parmi eux on trouve Pablo Picasso, Man Ray, Jean Cocteau, Francis Picabia, Tamara de Lempicka, etc.

Née en 1900, Suzy Solidor était la fille d'une mère seule française; elle rêvait être mannequin et, à l'âge de 30 ans, elle devint une véritable star du cabaret parisien, mais c'est sa personnalité qui suscite la curiosité des artistes de l'époque et pas seulement. Sa personnalité était particulièrement éclectique et non-conformiste, elle ne cachait pas du tout son homosexualité, en effet, elle l'étalait avec nonchalance ...

Sa boîte de nuit couverte de ses portraits est devenue un point de référence pour beaucoup de riches parisiens et même pendant l'occupation allemande, l'endroit est resté l'un des plus populaires, ce qui n'a pas été apprécié par ses concitoyens qui l'ont accusée de collaborationnisme et qui l’ont ensuite renvoyée, bien que selon la BBC plusieurs documents démontrent la loyauté de Solidor et attestent de sa complète innocence. De plus, il semble que la femme aidait la Résistance et qu'elle a aussi aidé plusieurs Juifs à s'échapper. Mais après cet épisode, Suzy se réfugie d'abord aux Etats-Unis, puis sur la Côte d'Azur, où elle meurt en 1983, oubliée de tous.

Indépendante et confiante, Solidor anime les soirées parisiennes avec ses chansons qui font l'éloge avant tout de l'amour entre femmes, tout en portant ses typiques cheveux blonds et ses vêtements très élégants qui mettent en valeur toutes les courbes de la femme.

Mais "La Vie Parisienne", sa boîte de nuit, n'est pas le seul endroit où Suzy Solidor se produit, elle joue même dans le film "La Garconne", aux côtés d'Edith Piaf, en devenant encore plus célèbre.

Suzy Solidor n'était pas son vrai nom, car elle s'appelait Suzanne Louise Marie Marion et c'est seulement à Paris qu'elle a décidé de prendre ce nom de scène dont tout le monde se souvient aujourd'hui.

En pratique, Suzy était une véritable icône de l'époque, l'un des personnages les plus discutés tant pour la vie qu'elle menait que pour ses idées, ainsi que pour son tempérament très extraverti. Courageuse et pleine de ressources, Solidor a vécu ses relations homosexuelles naturellement, mais sans jamais perdre l'élégance qui la caractérisait et parmi ses amours les plus ostentatoires, il y a la relation avec Tamara de Lempicka, peintre polonaise qui, par son portrait réalisé à Suzy, a rendu immortel l'artiste française de cabaret.

Le 5 septembre 1973, Suzy fait don d'une quarantaine de portraits à la ville de Cagnes sur Mer, œuvres conservées au Palais Grimaldi et qui font partie de l'exposition permanente "Suzy Solidor Donation", à la demande de la femme au moment de la donation.

Article par: Aurora Caraman