• 0
    Votre panier est vide

Henry de Toulouse-Lautrec, l'âme de Montmartre

Henry de Toulouse-Lautrec, l'âme de Montmartre

05/11/2019

Henry de Toulouse-Lautrec est né le 24 novembre 1864 à Albi dans une famille noble; depuis son enfance, il montre un grand intérêt pour la peinture, la chasse et les chevaux. Malheureusement, sa vie est marquée par plusieurs désordres génétiques, dont le nanisme et des maladies déclenchées principalement par le fait que les parents du peintre sont cousins germains.

En 1872, Henry de Toulouse-Lautrec s'installe à Paris avec sa mère, où il étudie au lycée Fontanes. C'est là qu'il rencontre Maurice Joyant, qui devient son meilleur ami et qui, à sa mort, fonde même un musée qui lui est dédié.

Compte tenu de son état de santé et de sa stature, Henry de Toulouse-Lautrec s'immerge complètement dans son art et, fortement influencé par Manet, Van Gogh et d'autres peintres de l'époque, il s'installe à Montmartre où il établit des liens avec plusieurs peintres.

Souvent surnommé "l'âme de Montmartre", Henry de Toulouse-Lautrec représente très souvent dans ses œuvres la vie des clubs parisiens et des théâtres les plus célèbres et il est souvent engagé pour réaliser des publicités en raison de son habileté. De plus, Henry travaille également comme illustrateur pour les magazines "L'estampe originale" et "La revue blanche", et il collabore aussi avec le magazine "Le Lire" qui traite de la satire.

Il est amoureux des estampes japonaises qui l'inspirent et qui ont une grande influence sur son style, lequel se distingue par la simplification des lignes et qui consiste à appliquer la couleur de manière plate et homogène.

Les danseurs, les personnages célèbres qui fréquentent les bars, les théâtres et les bordels, ainsi que les gens du peuple, sont parmi les sujets les plus fréquemment rencontrés dans les œuvres du peintre, qui à première vue semblent presque faites sans y penser, mais qui en réalité sont soigneusement étudiées et préparées après de longues séances de peinture.

Les premières expositions ont lieu à Montmartre et, à la même époque, Henry aborde également l'avant-garde définie comme "Anarchistes de l'Art", un mouvement formé par un groupe d'illustrateurs et de peintres qui créent des œuvres au nom de l'humour et de la non-conformité.

En 1889, il participe également au "Salon des Indépendants", une exposition organisée par des artistes exclus du classique "Salon des Artistes français". Dans le même temps, l'artiste se passionne également à la lithographie et il expose sept fois. Il approche aussi le cercle des Nabis. Malheureusement, ses vices, dont l'alcoolisme et la syphilis, qu'il prend alors qu'il fréquente un bordel parisien où il est chez lui depuis longtemps, ne sont pas des habitudes qui aident l'artiste et le 9 décembre 1901, quand il n'a pas encore 37 ans, Lautrec meurt.

Talentueux, curieux et toujours très actif, Henri de Toulouse-Lautrec est l'un des plus grands peintres et illustrateurs bohémiens et ses œuvres sont conservées dans les plus grands musées du monde: Musée d'Orsay, MoMA (Museum of Modern Art, New York), etc. Parmi ses chefs-d'œuvre les plus importants on nomme "La Troupe de Mademoiselle Eglantine", "Rousse", "Ambassadeurs", "Le Lit" et "Divan Japonais", œuvres qui représentent parfaitement la nuit parisienne, très aimée et vécue par l'artiste de Montmartre.

Article par: Aurora Caraman