• 0
    Votre panier est vide

Des faits intéressants sur le tableau "Dame à l'hermine"

Des faits intéressants sur le tableau "Dame à l'hermine"

02/07/2019

Les tableaux célèbres sont presque toujours couverts d'un voile de mystère et la "Dame à l'hermine", l'un des plus grands chefs-d'œuvre réalisés par Léonard de Vinci, ne fait pas exception.

Le tableau a été réalisé à Milan

"Dame à l'hermine" est une peinture à l'huile réalisée sur bois pendant le séjour de Léonard de Vinci à Milan, lorsqu'il était au service de Ludovico Sforza, aussi connu comme "il Moro" (le Maure) et ce travail remonte à 1488-1490.

La "Dame à l'hermine" est l'amante de Ludovico il Moro

Le nom de la jeune femme représentée par Léonard de Vinci dans ce tableau est Cecilia Gallerani, une noble milanaise qui était aussi la maîtresse de Ludovico il Moro. Beaucoup d'historiens décrivent la jeune fille comme belle et cultivée, amoureuse du duc de Milan, une femme amoureuse malgré le fait que Ludovico il Moro ait été promis mari à Béatrice d'Este. Non seulement cela, il semble que les deux amants aient aussi eu un fils que Ludovico aimait sans réserve, même si entre-temps il avait épousé Béatrice d'Este. De plus, il semble que le Duc de Milan ait toujours gardé Cécile autour de lui et qu'il lui ait donné le Palazzo Carmagnola, où elle a créé un des tout premiers cercles littéraires. Enfin, il semble que Ludovico ait aussi trouvé un mari digne de Cecilia, c'est-à-dire qu'il l'ait épousée à Ludovico Carminati Brambilla.

Leonardo utilise une technique innovante pour l'époque

Dans cette peinture, Léonard de Vinci utilise une technique totalement novatrice pour cette époque pour représenter la jeune fille. En fait, Cécilia et l'hermine, malgré leur position aux trois quarts, ont la tête légèrement tournée vers la gauche comme si elles regardaient quelqu'un entrer par la porte. Léonard laisse ainsi place à l'introspection psychologique ; de plus, la femme a un sourire énigmatique, des détails qui rendent ce tableau semblable à celui de la Joconde.

La peinture montre la mode lombarde de l'époque

Grâce à l'attention portée par Léonard de Vinci à chaque détail, en observant la "Dame à l'hermine", on peut admirer la mode lombarde de l'époque, surtout en matière de coiffure. Vous pouvez voir Cecilia, une noble femme de quinze ans qui a une coiffure "à l'espagnole", très en vogue pendant cette période. De plus, sur la tête, la dame a un bonnet très fin et transparent qui tient ses cheveux, ne laissant glisser qu'une mèche d'un côté, tandis qu'une bande traverse son front et embellit le visage délicat de la fille.

La "Dame à l'hermine" est gardée en Pologne

Tout le monde ne sait pas que ce merveilleux chef-d'œuvre de Léonard de Vinci fait partie des collections d'art de la Pologne. Pendant quelques siècles, les traces de ce tableau avaient été complètement perdues, précisément jusqu'à son acquisition par un prince: Adam Jerzy Czartoryski, en 1800. Plus tard, l'œuvre d'art a été transférée plusieurs fois: à Paris, alors que l'insurrection polonaise était en cours, elle fut ensuite cachée à Cracovie, dans le sous-sol du château de Wawel, tandis qu'en 1939 le tableau était utilisé pour décorer la résidence de Hans Frank, puis il a été emporté en Allemagne, où il est resté jusqu'en 1946, date de sa restitution à son propriétaire légitime. Enfin, en 2016, la "Dame à l'hermine" a été vendue au gouvernement polonais avec d'autres œuvres de la collection des princes Czartoryski et elle est maintenant admirée au Musée national de Cracovie.

Article par: Aurora Caraman