• 0
    Votre panier est vide

Camille Pissarro, l'un des impressionnistes les plus influents

Camille Pissarro, l'un des impressionnistes les plus influents

12/07/2019

Moins connu que ses collègues Cézanne, Renoir, Manet et Gauguin, Camille Pissarro (Jacob Abraham Camille Pissarro) était un peintre impressionniste né le 10 juillet 1830 à Charlotte Amalie et bien que moins célèbre que les autres impressionnistes de l'époque, il était en fait un des peintres les plus influents de cette période qui nous a donné beaucoup de grands artistes et œuvres.

Né dans une famille d'origine juive, Camille Pissarro s'intéresse à la peinture dès son enfance, et bien que son père ait tenté de dissuader son fils d'approfondir ses études dans cette direction, l'envoyant étudier autre chose à Paris, l'artiste, grâce aussi à sa rencontre avec Fritz Melbye, décide de se consacrer entièrement à l'art.

Études à l'École des Beaux-Arts et à l'Académie Suisse

Après avoir quitté les Antilles et vécu au Venezuela pendant un certain temps, Camille Pissarro s'installe à Paris, où il fréquente l'École des Beaux-Arts et l'Académie Suisse, mais il commence rapidement à considérer la discipline académique humiliante et stérile, puis il aborde la peinture de Charles-François Daubigny, Courbet, Corot et Jean-François Millet.

Au cours de ces années, l'artiste a également eu l'occasion de connaître en profondeur Armand Guillaumin, Claude Monet et Paul Cézanne, des artistes qui, comme Camille Pissarro, étaient intolérants aux conventions académiques et à la dictature artistique typique des Salons, où les œuvres à exposer étaient soumises à un jury et seules celles qui respectaient les dogmes traditionalistes pouvaient être acceptées.

Styles picturaux et sources d'inspiration de Camille Pissarro

Comme mentionné plus haut, Corot, Courbet et d'autres peintres ont attiré l'attention de Camille et en fait dans ses œuvres on peut voir les influences de ces artistes, riches en stimuli chromatiques et en luminosité. Cependant, contrairement à d'autres peintres impressionnistes, Camille Pissarro s'est consacré principalement aux milieux ruraux, aux villes, à la vie, représentant dans ses toiles des sujets que d'autres ne prenaient pas en compte ou le changement qui se produisait à cette époque à Paris: la population en constante augmentation, la circulation, les paysages de toutes sortes, riches en sujets, comme on peut le voir dans "Boulevard Montmartre, Effet de nuit", "Route de Versailles", etc.

L'approche du Pointillisme

Bien que, comme les autres impressionnistes de l'époque, Camille Pissarro aimait peindre en plein air, l'artiste s'est rapproché du divisionnisme et du Pointillisme pendant un certain temps, se jetant dans ces nouvelles expériences que l'on peut voir en observant des œuvres telles que "Ile Lacroix", "Femme aux champs" et "Effet de brouillard à Rouen".

Cependant, la technique divisionniste nécessitant une approche plutôt théorique et des gestes assez longs, Camille décide de revenir à sa vieille technique impressionniste, en continuant à exprimer et représenter le contact vital qu'il a établi avec la nature, par des coups de pinceau énergiques et riches en nuances, une technique consolidée plus que jamais grâce à l'étude de la technique divisionniste.

Camille Pissarro continue à vivre à Paris et se consacre à son art jusqu'à la fin de ses jours, c'est-à-dire jusqu'au 13 novembre 1903, date à laquelle il meurt à l'âge de 73 ans dans la capitale française.

Article par: Aurora Caraman